Les frais de port sont OFFERTS dès 60€ d'achat !!

CBG : tout ce qu'il faut savoir

Avec le temps, le CBD a connu un énorme succès en raison des effets qu’il a sur toutes sortes de personnes. Ce que vous ne savez peut-être pas, c’est qu’il existe une autre variante de cannabinoïde qui mérite également toute votre attention. Il s’agit du CBG. Au vu des résultats encourageants des études réalisées au sujet de ce dernier, il devrait très vite se faire une clientèle exponentielle. Si vous désirez en savoir plus sur le CBG, voilà ce qu’il faut savoir !

fleur-cbg-cannabigerol

 

À quoi s’attendre avec le CBG ?

Plus connu sous son nom abrégé CBG, le cannabigérol fait partie des cannabinoïdes qui se retrouvent dans le chanvre et le cannabis. Il provient du CBGA qui n’est rien d’autre que sa version acide. Il faut savoir que lorsque le cannabis se développe, presque tout le CBGA qu’il contient se transforme progressivement en THCA et en CBDA. Par conséquent, lorsque vous récoltez vos plantes, le taux de CBG s’y trouvant est minime soit moins de 1 %.

Pourtant, suite à de nombreuses études, il va sans dire que le CBG présente une myriade d’avantages pour son utilisateur. Ainsi, il devient au même titre que le CBD ou le THC une molécule importante. Cela devrait accroître le rythme expérimental de ce dernier. Aussi, ses effets sur votre organisme auront tôt fait de le placer au rang des produits les plus recherchés.

Le CBG : comment ça marche ?

Avant d’étayer les avantages du CBG, il est essentiel de comprendre son fonctionnement, afin de savoir de quelle manière, il vous affecte. En général, il faut reconnaître que les cannabinoïdes quelle que soit leur nature, sont traités par votre système endocannabinoïde. Cependant, chacun en fonction de leur nature est traité différemment par celui-ci. Ainsi, le THC se lie au récepteur CB1 de votre organisme. Notez que ce récepteur se trouve dans le cerveau. Par contre, le CBG s’associe à d’autres récepteurs nommés CB2. Ces derniers sont retrouvés dans votre intestin, vote système nerveux et vos tissus conjonctifs.

Quels sont les avantages de l’usage du CBG ?

Au prime abord, il faut savoir que le CBG contrairement à ce que vous pouvez penser, ne détient aucun effet psychotrope. Cela veut signifier qu’il n’a aucun moyen de vous enivrer. Donc, vous êtes assurés de ne pas planer lors de son utilisation. Il est plutôt idéal pour pallier et atténuer certains maux.

Le CBG contre le glaucome

Plusieurs chercheurs ont essayé de déterminer si le CBG pourrait aider au traitement du glaucome. Ainsi, depuis 1990, le Département d’Ophtalmologie de l’Université de Virginie-Occidentale s’est penché sur la question. En administrant du CBG dans la cornée des chats par le biais d’une pompe osmotique, l’analyse a révélé que le CBG permettait de réduire la pression intraoculaire avec un prompt succès. Il est donc fort possible que le CBG soit efficace pour lutter contre ce mal.

Le CBG et la douleur

Il a été scientifiquement prouvé que le CBG est un analgésique encore plus performant et plus puissant que le CBD. En effet, en 2008, des recherches ont montré que le cannabigérol permet d’atténuer toutes sortes de douleurs. Deux années plus tard, d’autres analyses parviennent à la même conclusion.

Le CBG et les inflammations

Des maladies inflammatoires de l’intestin affectent de nombreuses personnes et des traitements sont toujours recherchés pour leur soulagement. Afin de connaître l’effet du CBG dans la lutte contre ce mal, des études ont été réalisées. Il y a sept années, des résultats issus de ces recherches ont montré que le cannabigérol permet d’amoindrir la colite murine. Cela, tout en diminuant la production dans les macrophages, d’oxyde nitrique. En terme plus clair, le CBG pourrait être utilisé dans le traitement des maladies inflammatoires.

Le CBG et les maladies neurodégénératives

En utilisant le CBG lors de certains tests, il a été découvert qu’il joue un rôle intéressant dans le combat contre la maladie de Huntington. En fait, ce dernier empêche le sujet atteint de ressentir tous les symptômes de la maladie. Le CBG rend quelque peu normal le gène responsable du Huntington. En outre, il améliore l’expression du gène responsable de la production et le croissant de l’insuline.

Aussi améliore-t-il le facteur neuropathique qui dérive de votre cerveau. Tout cela prouve qu’il peut être efficace pour combattre la maladie de Huntington.

Les autres bienfaits du CBG

Outre les avantages préalablement cités, il faut savoir que le CBG permet de stimuler votre appétit et d’empêcher le développement de certaines rumeurs. Il présente des effets anti-anxiété et relaxants. Par ailleurs, le CBG semble disposer de propriétés antifongiques et antidépressives.

L’usage du CBG est-il légal ?

Si vous vous posez la question, sachez que le CBG ne figure pas sur la liste des produits psychotropes. À cet effet, il n’est pas proscrit par la loi dans de nombreux pays. Les produits contenant un taux de CBG élevé ne contiennent qu'un résidu de THC (0,01%). Pour plus de sûreté, vous avez la possibilité de vérifier la législation dans votre pays de résidence à ce sujet.

Quelle est la différence entre le CBD et le CBG ?

Le CBG et le CBD se lient aux récepteurs CB2, contrairement au THC qui s’associe au CB1 de votre organisme. De ce fait, ils sont considérés comme n’étant pas psychoactifs. Ils n’entravent donc d’aucune sorte de manière votre état d’esprit. Cependant, ils ont la capacité de vous soulager de certains maux comme la dépression et l’anxiété. Aussi, il faut noter qu’autant le CBG que le CBD sont aptes à contrer les divers effets produits par l’utilisation du THC.

En tenant compte de certains avantages du CBG, il en ressort qu’il propose quelques effets similaires au CBD. Cependant, il faut dire que ces deux molécules ont des buts différents, traitent des affections différentes, même si un chevauchement du point de vue pharmacologique est quelques fois perçu.

En effet, ne serait-ce que du point de vue de la structure chimique, le CBG et le CBD bien que provenant tous les deux du CBGA sont différents. En outre, en termes de concentration dans les plantes, le CBD présente un taux nettement plus élevé que celui du CBG. De plus, lorsque ces deux molécules sont présentes dans une plante, quand le taux de CBD est élevé, automatiquement celui du CBG est moindre.

 

A lire aussi : le CBD pour lutter contre la migraine ?

CBG

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
Paiement sécurisé
Commandez en toute sécurité
Livraison rapide
Expédition & Livraison rapide
Service client
À vos côtés 24h / 7j !
Garantie Satisfait
Notre Objectif Quotidien 5 étoiles !

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,